logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/01/2009

brèves de comptoir

Base pour mini série
Les brèves de comptoir


Un décor unique : un bar
Les personnages : un patron derrière son comptoir, un client toujours le même et des consommateurs divers et variés (guest stars)


La pire des absences.

Il y a un pays que je déteste bien plus que les autres, c’est la Mongolie. C’est un pays d’inconscients où les Mongoliens sont en nombre, pour leur plus grand malheur. On devrait interdire aux adultes de ce pays de se reproduire pour ne pas accentuer leur handicap. Ne vous méprenez pas sur mes intentions, mes pensées, elles ne sont pas partiales. Chaque pays a ses tares. Il est bien connu que nous sommes, nous les Français, des cannibales de la pire espèce et que nous nous goinfrons, par pure gourmandise, de Congolais et cela dès notre plus tendre enfance. Il y a aussi la Suisse ; ce pays policé où les banques agissent en cinq sept comme des blanchisseries et où les habitants mangent sans scrupules, sans remords, leurs enfants. Depuis les petits Suisses se font de plus en plus rares. Je n’oublie pas les Américains qui mettent très tôt leur progéniture sous la protection d’un Mac peu recommandable. Tant et si bien que sous l’emprise de ce mac qui dénigre l’Euro, ils deviennent obèses, obséquieux, obsédés, obéissants et obsolètes. A cela s’ajoute quelques autres tares obscures dont je ne vous parlerai pas ici.

D’où je sais tout ça me demanderiez-vous ? Mais c’est tout simple, on apprend beaucoup de choses au comptoir du bar du commerce. C’est le patron Arthuro, un Portugais qui fume du Belge et quelques harengs, qui me distille toute cette culture, essentielle à mon épanouissement. Il dit aussi quelque chose de profond que je médite à chaque fois que je le peux :

« Pour s’exprimer, pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, les absences de culture, d’esprit et d’intelligence ne sont pas des handicaps. »

Des millions d’individus confirment cet axiome et je suis fier d’être l’un d’eux. A votre santé, mes frères ! Hic !



Quand même !

Le sénat, vous savez à quoi cela sert ? Hem ? Vous ne savez pas ? Ben à prendre le train ! Ben ouais, vous n’avez jamais entendu parler du train de sénateur. Quand même !

Travailler plus pour gagner plus ! Vous avez bien sûr entendu cela un peu partout. Mais moi, je veux juste travailler. Enfin, juste travailler pour vivre, mais pas travailler plus pour vivre moins. Il n’y pas de boulot pour des anciens comme moi. Mais de vous à moi, vous ne trouvez pas anormal que l’on confie la croissance du pays à quelqu’un qui n’a pas fini la sienne ? Quand même !

Je donne ma langue au chat qu’on dit, je donne ma langue au chat. Moi, je veux bien mais mon chat il ne mange que du Ronigou. Alors ?? Quand même !

Moi, j’ai un copain qui m’a dit que pour réussir il faut avoir du sang bleu, le bras long, quelqu’un dans sa manche et plusieurs casquettes. Moi, je veux bien, mais je ne te dis pas comment il faut être drôlement mal foutu pour arriver à ce résultat, à mon avis le mec il doit avoir une vraie tête à claques. Alors ?? Quand même !

Le racisme ! On parle partout du racisme ! Moi, je vois partout des associations se créer pour lutter contre ce fléau. L’ennui c’est que pour en faire partie, il faut montrer patte blanche… Alors ? Quand même !

Moi, il y a bien un métier qui me plairait. C’est chef de gare, mais pas dans une grande ville, dans un petit village. Avec moi, la SNCF ferait des économies. Vous savez pourquoi ? Parce que j’ai souvent les oreilles qui sifflent. Quand même !

-Moi, j’aime bien Alain Souchon et Laurent Voulzy !
-Les chanteurs ?
-Non, les économistes ?
-Les économistes ? Tu ne confonds pas un peu ?
-Mais non ! Ce sont de vrais économistes qui mettent leurs théories en application avec succès !
-Ah bon ?
-Ouais ! Travailler moins pour gagner plus ! Tu as vu le temps qu’ils mettent tous les deux pour faire un album ? Et mon professeur d’économie, qui était corse, m’a toujours expliqué les bases de l’économie ainsi : L’économie c’est la satisfaction maximum des besoins produite par le minimum d’efforts. Alors si Souchon et Voulzy ne sont pas des économistes experts ? Quand même !


Chanceux ou gogos

La chance appartient à tout le monde. A qui le tour ? 100% des gagnants ont joué. Tu n’entends plus que ça de nos jours. Plus le pays est en crise, plus les gens sont dans la merde et plus on leur fout dans la gueule du rêve à crédit. Loto, super loto, Euromillions, Rapido, tiercé, Quinté, des dizaines de tickets à gratter. Alors que nous, pauvres hères, on est dans la misère. Misère, misère, comme disait l’autre ! Alors, ils en profitent. La Française des gueux, ils nous sortent tous les mois un jeu. Là, il y a le nouveau Loto, avant il y avait le nouvel Omo, là c’est le nouveau loto. De toutes façons, avec les deux on est lessivé.

Avant, avant, parce que j’y ai réfléchi, je n’ai pas l’air mais je réfléchis. Avant à l’ancien loto, tu jouais au loto avec 1.20€ deux grilles pour deux tirages dans la même soirée. Cela veut dire que ton jeu te coûtait 0.30 €. Maintenant avec le nouveau loto, tu joues une seule grille pour un seul tirage dans la même soirée pour 2.00 € le jeu. Tu sais combien cela fait d’augmentation pour le nouveau loto ? tu sais ? Cela fait 565% de hausse. Tu te rends compte un peu. C’est comme si toi, tu vendais du jour au lendemain ton petit noir, espèce de raciste, 7.35€ ! Ou si Monique proposait ses charmes, passant de 120€ à 800 € ! Tu serais drôlement emmerdé, mon salaud. La chance appartient à tout le monde ?
Mon cul, ouais ! Non, mais quand même !

Tiens, on se fout souvent de la gueule des belges ! Mais là, j’ai un belge qui m’a raconté une histoire sur les français. Vous savez pourquoi on fait du bouche à oreille aux français au lieu de leur faire du bouche à bouche ? Parce qu’ils ont une si grande gueule que le sauveteur pourrait tomber dedans ! Non mais, quand même !

Pour éviter de devenir une vache à lait, il n’y a qu’une solution : donner un pot de vin.

Avant quand on voyait quelqu’un parler tout seul dans la rue, on souriait parce qu’on le prenait pour un simplet. Maintenant avec les portables, on ne sait plus. Les portables, c’est insupportable !

Maintenant avec les nanas qui se font à tout age de la chirurgie esthétique. Qu’est-ce qu’il se passe si elles ont un gosse et qu’elles l’allaitent ? Le gamin, il boit du lait synthétique ?

Quand je ne suis pas au bar à siroter, je reste chez moi à écouter la radio.
-tu écoutes quoi ?
-Une radio qui émet que de la musique, cela me rappelle mai 68 !
-Ah bon, pourquoi ?
-Parce qu’on dirait que les journalistes sont tous en grève !

Pour conduire une voiture, il te faut un permis. Pour pécher ou chasse, il faut un permis, mais pour faire et élever un gosse, non ! Tu ne trouves pas ça anormal ?

L’Europe, l’Europe ! Tout le monde en parle. Moi, je deviendrai européen quand je pourrai m’habiller italien, conduire allemand, manger français, dégueuler anglais, sans prendre mon voisin pour une tête de turc. Tu vois le mic mac, alors faire l’Europe à 27, c’est une vraie toupie !
-Utopie !
-Si tu veux l’acheter chez U ! Moi je vais chez toys à rus !

Pour que la société marche bien. Il faut les bonnes personnes aux bonnes places. Au gouvernement, il n’y a rien qui marche. Au ministère de la santé, ils sont tous malades. Au ministère du travail, je les ai vus, ils ne foutent rien. Aux sports, c’est là qu’il y a le plus d’obèses. A l’économie, c’est eux qui font les plus grandes dépenses. A l’intérieur, ils sont toujours à l’extérieur.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique