logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/05/2010

A TOI

Synopsis

Sebastian, d’origine anglaise, est prof d’anglais dans un lycée parisien. Célibataire, il flirte maintenant avec la quarantaine. Ses amours ne sont pas de la qualité qu’il souhaite. Il pressent que, si cela continue, il ne pourra pas assouvir son besoin de devenir père et d’apporter à sa progéniture un transfert de savoirs divers et variés.

 

Sylvia, belle métisse dans la deuxième moitié de sa trentaine, est une architecte talentueuse. Vivant à l’ile de la réunion, elle subit, aussi, des périples amoureux sans lendemain. Les hommes qu’elle croise sont soit mariés, soit pas assez murs pour s’engager dans une aventure sérieuse à deux. L’âge avançant, elle a la crainte de ne pas pouvoir devenir mère et de léguer à sa descendance la sagesse des habitants de l’île et une certaine façon d’appréhender la vie.

 

Pour ces deux personnages, une seule solution : trouver le partenaire éphémère qui leur donnera l’opportunité de devenir parent à part entière, sans aucun autre partenaire officiel. Si le but est facile à énoncer, il est moins aisé à réaliser.

 

Profitant d’une proposition de mutation de l’académie pour un poste à l’Ile de la Réunion, Sebastian débarque dans l’ile, bien décidé à concrétiser son plan.

 

De nouveaux amis réunionnais, un saint, une rencontre et la fusion de tout cela va donner à Sebastian le fol espoir de voir son rêve se réaliser. Seulement voilà, il rencontre Sylvia, qui est dans les mêmes dispositions que lui.

 

Les êtres humains étant ce qu’ils sont, faibles, amoureux et faillibles, le doute les ronge. Ils ne peuvent se résoudre à appliquer tel quel le plan fou qu’ils avaient imaginé. De cette situation critique naissent des querelles stupides, le doute, la crainte et la perte de lucidité.

 

Heureusement, nos deux protagonistes sont entourés d’amis et de parents fidèles et dévoués. Grace à leur intervention malicieuse, l’amour triomphera pour le bien de leur couple et de LEUR enfant.

 

Note d'intention:

Le monde est en guerre. Les conflits règnent à tous les niveaux. Entre puissances voulant imposer leurs vues, entre nations sur le plan économique, entre classes de la société souhaitant chacune préserver leurs acquis, leurs privilèges, entre hommes et femmes, tant au travail que dans la vie sociale.

 

Les premiers refusant de perdre leur assurance et prédominance de mâle, les secondes voulant acquérir cette liberté totale, cette indépendance rêvée tant financière que sentimentale, refusant de rester ce cliché indigne de femme au foyer.

 

Alors pour atteindre ces buts, chacun travaille, en individu égoïste, travaille encore, négligeant les buts essentiels d’une vie. Arrivés à un certain niveau social, à un certain âge, ces êtres sans âme s’aperçoivent de leurs erreurs, de leurs errements. Ils pensent, par leur statut, pouvoir rattraper cela.

 

Certains se lancent dans l’humanitaire, d’autres sans vergogne adoptent des enfants de pays déshérités, comme on achète un chien de compagnie, puisque l’argent permet tout. D’autres encore plus audacieux, plus inconscients, pour satisfaire leur égo, se lancent dans l’aventure d’une procréation par mère porteuse ou père étalon éphémères.

 

Nos deux protagonistes, Sebastian Norton et Sylvia Hoarau, déçus par des amours sans avenir, tentent cette solution, négligeant les sentiments et les souhaits du partenaire. Dans une île de la Réunion charmeuse, aux habitants attachants, ils vont s’aimer, se déchirer et beaucoup douter. Leur entourage va prendre en mains cette situation indélicate, pour tenter de donner un sens humain à leur étrange aventure.

 

Imprégnée par des musiques émouvantes et sentimentales, cette histoire sera traitée en comédie, en espérant qu’elle soit digne de celles américaines des années 60, tout en traitant un sujet assez grave et d’actualité.

 

17/01/2010

Atelier d'écriture de loisirs

Cette activité ludique a pour objet d'inciter les participants à écrire sur tout, en prenant conscience de leurs aptitudes méconnues, à partir de consignes lancées par l'animateur.

En revanche, elle n'a pas pour but d'enseigner aux participants des techniques pour mieux écrire ou à améliorer leurs style ni, encore moins, de leur apprendre, de façon plus décontractée, les rudiments de la grammaire et de l'orthographe.

Qu'est-ce donc ? Cela peut-être cela !

Atelier d'écriture ? Vais-je apprendre à écrire, à reprendre le pli de faire des pleins et des déliés ? Vais-je m'améliorer en orthographe, en retrouvant, de façon plus décontractée, un professeur de français, alors que je détestais Madame Lavergogne autant que Monsieur Ducomptu, mon prof de maths ? Dites moi, c'est quoi un atelier d'écriture ?

C'est simple ! Tu prends une feuille de papier et un stylo, tu t'accapares quelques mots, une quelconque expression, quelques consignes lancées par un sympathique animateur et puis tu te laisses aller à écrire. Tu laisses ton stylo libre de tout mouvement, d'écrire ce qui lui passe sous sa bille, de tout ce qui se transbahute dans ta tête. Tu peux nous décrire ton repas brûlé du soir, ton rêve où un orage tonne pour impressionner un enfant, nous faire partager les joies de résider dans un pied à terre, près de la mer, dans le Finistère, pas trop loin d'un golf clair. Tu peux tout ça, ton imagination est au pouvoir. La seule règle à laquelle tu es soumis et que tu dois respecter sans aucune contestation, c'est de te faire plaisir. Tu prendras conscience alors que tu es capable d'écrire sur tout et sur rien, avec des mots que tu ne savais pas en toi. Tu défieras ta réserve naturelle, en révélant sur une feuille, au préalable bien vierge, tes biens les plus profonds: poésie, humeur, humour, tendresse, amour et bien d'autres que tu devras faire partager aux autres, en lisant tes écrits.

Dans ta nouvelle communauté "d'écrivants", tu rencontreras la passion des autres. Et ensemble, vous prendrez conscience, dans la joie et l'amusement, qu'une feuille blanche, noircie par vos mots, par vos soins, vaut mieux que n'importe quelle feuille de maladie du monde. Des mots, très personnels, pour soigner vos maux. Mais, quel délice !

programme succint sur l'écriture audiovisuelle

Le réalisaeur, coordinateur de talents différents

Le vocabulaire et le vocabulaire audiovisuel, la phrase et le plan.

Les diverses grosseurs de plans.

1 Le plan d'ensemble

2 Le plan demi ensemble

3 Le plan Moyen

4 Le plan italien

5 Le plan américain

6 Le plan taille ou demi rapproché

7 Le plan buste ou rapproché

8 Le gros plan

9 Le trés gros plan ou insert.

Leur utilisation.

Les axes et angles de prises de vues.

1 Les axes

2 Les angles de prises de vue.

Le cadrage

Les objectifs et leurs spécificités

1 les objectifs fixes:

 a)Les grands angles

 b)Les objectifs dits normaux

 c)Les téléobjectifs

2 Les zooms

Le Diaf

La vitesse d'obturation

Les mouvements de caméras:

1 Les travellings

2 Les panoramiques.

Les principes techniques du montage:

1 La logique

2 L'équilibre entre les plans

3 Le rythme

4 Les raccords sonores:

 a) Les dialogues

 b) Les commentaires

 c) Les ambiances

 d) Les musiques

 e) Les son isolés

Les notions artistiques du montage:

1 les trois unités: de lieu, de temps et d'action

2 La base du scénario: -Situation - Description et présentation du personnage principal

                                     - Elément déclencheur

                                     - Développement de la confrontation

                                     - Evaluation du faux problème et reconnaissance du vrai problème

                                     - Résolution ou non résolution de la situation créée par l'élément déclencheur

                                     - Evolution du personnage

3 L'angle de vue

4 L'attaque 

Ecriture de scénarios de long métrage

PRESENTATION DU PROGRAMME DE L'ATELIER

Introduction:

1 Qu'est-ce qu'un scénario ?

2 Qu'est-ce qu'un scénariste ?

Les aides, les fils conducteurs:

1 Le concept

2 Le thème

3 Les cinq questions de bases:

 a) Quand ? L'époque

 b) Où ? Le lieu, détermination géographique impliquant une culture, un mode de vie particulier.

 c) Qui ? Les acteurs de votre histoire. Les inter relations entre chaque personnage.

 d) Comment ? Notion de l'élément déclencheur

 e) Pourquoi ? L'étude des motivations profondes des acteurs, le pourquoi de leur engagement dans l'action du scénario.

Les notions d'évolution des personnages:

1 Evolution du personnage central, il ne naît pas au début du film et ne meurt pas forcément à la fin de celui-ci.

2 La confrontation du(des) personnage(s) à un faux problème et la découverte du vrai problème.

Les notions de conflits:

1 Les conflits dramatiques et d'intérêts principaux qui sont les éléments porteurs du scénario.

2 Les conflits sous jacents entre divers personnages, mais qui sont là pour alimenter le conflit principal.

Le séquencier linéaire:

Etablissement d'un récit chronologique succint. A partir de ce document réfléchir sur deux notions.

1 Le point de vue: Qui raconte l'histoire ?

2 L'attaque: Par quelle scène allez vous commencer votre film ?

 a) récit chronologique

 b) Usage du flash back

 c) Usage du flashforward

 d) Structure éclatée etc...

L'écriture et l'écriture audiovisuelle

1 Bases de notion de plans en relation avec les phrases. Durée et longueur des plans en fonction des phrases. Inciter une mise en image par l'écriture.

2 Evaluation des scènes:

 a) L'idée de base de la scène

 b) La fonction de la scène

 C) Les protagonistes de la scène

 De ces notions maîtrisées dépendra le début, la fin et le point culminant d'une scène.

Autres questions posées par des scénaristes et analystes de scénarios de renom.

Etablissement d'une structure cohérente et complête avant l'écriture de la première ligne du scénario.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique