logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/07/2012

Mémoire brisée

Note d’intention.

 

La rencontre, qu’elle soit organisée ou fortuite, si elle permet à des gens de s’apprécier, quel que soit leur âge, leur mentalité ou tout autre critère, devient le résultat d’une alchimie improbable qui confine souvent au merveilleux.

Qui aurait pensé, qu’en pleine guerre entre les soldats fidèles au Colonel Kadhafi et les rebelles de toutes sortes de tribu, un être fragilisé par l’amnésie traverse le pays, pour retrouver ses esprits, ses racines, sa mémoire enfouie, grâce à la patience et à la malignité d’une adolescente de seize ans, que tout oppose ?

 

Pourtant le miracle se produit.

 

On assiste ainsi à  une sorte de road-movie en pleine Libye déchirée et fragilisée où l’enfant, presque femme, conduit un dérivé d’un « rain man autiste » très touchant.

 

Si lui, par ce parcours troublé recouvre sa mémoire, elle, s’affirmera de plus en plus en tant qu’une jeune femme libérée, dans un pays où l’on n’accepte peu ce genre d’attitude, de comportement.

 

Après la sagesse et la mémoire retrouvées par l’homme, la femme trouvera-t-elle enfin le droit d’exister comme un être libre ? Un espoir réside.

 

 Synopsis :

Perdre la mémoire, du jour au lendemain, est un drame en soi. Pour la retrouver, la solution la plus logique est de retourner dans des lieux où vous avez vécu, rencontrer des gens qui ont animé votre passé, avec le mince espoir de déclencher la mémoire malade.

Mais si ces lieux sont le décor d’une guerre tumultueuse (La Libye), si les personnes, qui pourraient vous aider, sont prises dans ce tourbillon de folie, votre convalescence, votre quête de votre moi est fortement perturbée.

C’est la situation de Massoud, pris et emporté dans des tourments personnels fragiles et des situations guerrières tragiques. Pour retourner chez lui, il est aidé par des personnes qui voient en lui un héros de guerre ayant mérité le juste  repos du guerrier, même si sa mémoire malade le transforme en un autiste naïf et attendrissant. Une jeune fille, Nassira, va être son guide dans ce périple où confusions, violences, quiproquos, mensonges et morts vont le pimenter.

Durant ce parcours, chacun va s’affirmer, s’apprécier et tenter de mener à bien leur rêve : pour l’un retrouver sa mémoire et le lourd secret qui s’accrochait à lui, pour l’autre devenir une joueuse de football professionnelle. Vont-ils réussir ?

07/05/2010

A TOI

Synopsis

Sebastian, d’origine anglaise, est prof d’anglais dans un lycée parisien. Célibataire, il flirte maintenant avec la quarantaine. Ses amours ne sont pas de la qualité qu’il souhaite. Il pressent que, si cela continue, il ne pourra pas assouvir son besoin de devenir père et d’apporter à sa progéniture un transfert de savoirs divers et variés.

 

Sylvia, belle métisse dans la deuxième moitié de sa trentaine, est une architecte talentueuse. Vivant à l’ile de la réunion, elle subit, aussi, des périples amoureux sans lendemain. Les hommes qu’elle croise sont soit mariés, soit pas assez murs pour s’engager dans une aventure sérieuse à deux. L’âge avançant, elle a la crainte de ne pas pouvoir devenir mère et de léguer à sa descendance la sagesse des habitants de l’île et une certaine façon d’appréhender la vie.

 

Pour ces deux personnages, une seule solution : trouver le partenaire éphémère qui leur donnera l’opportunité de devenir parent à part entière, sans aucun autre partenaire officiel. Si le but est facile à énoncer, il est moins aisé à réaliser.

 

Profitant d’une proposition de mutation de l’académie pour un poste à l’Ile de la Réunion, Sebastian débarque dans l’ile, bien décidé à concrétiser son plan.

 

De nouveaux amis réunionnais, un saint, une rencontre et la fusion de tout cela va donner à Sebastian le fol espoir de voir son rêve se réaliser. Seulement voilà, il rencontre Sylvia, qui est dans les mêmes dispositions que lui.

 

Les êtres humains étant ce qu’ils sont, faibles, amoureux et faillibles, le doute les ronge. Ils ne peuvent se résoudre à appliquer tel quel le plan fou qu’ils avaient imaginé. De cette situation critique naissent des querelles stupides, le doute, la crainte et la perte de lucidité.

 

Heureusement, nos deux protagonistes sont entourés d’amis et de parents fidèles et dévoués. Grace à leur intervention malicieuse, l’amour triomphera pour le bien de leur couple et de LEUR enfant.

 

Note d'intention:

Le monde est en guerre. Les conflits règnent à tous les niveaux. Entre puissances voulant imposer leurs vues, entre nations sur le plan économique, entre classes de la société souhaitant chacune préserver leurs acquis, leurs privilèges, entre hommes et femmes, tant au travail que dans la vie sociale.

 

Les premiers refusant de perdre leur assurance et prédominance de mâle, les secondes voulant acquérir cette liberté totale, cette indépendance rêvée tant financière que sentimentale, refusant de rester ce cliché indigne de femme au foyer.

 

Alors pour atteindre ces buts, chacun travaille, en individu égoïste, travaille encore, négligeant les buts essentiels d’une vie. Arrivés à un certain niveau social, à un certain âge, ces êtres sans âme s’aperçoivent de leurs erreurs, de leurs errements. Ils pensent, par leur statut, pouvoir rattraper cela.

 

Certains se lancent dans l’humanitaire, d’autres sans vergogne adoptent des enfants de pays déshérités, comme on achète un chien de compagnie, puisque l’argent permet tout. D’autres encore plus audacieux, plus inconscients, pour satisfaire leur égo, se lancent dans l’aventure d’une procréation par mère porteuse ou père étalon éphémères.

 

Nos deux protagonistes, Sebastian Norton et Sylvia Hoarau, déçus par des amours sans avenir, tentent cette solution, négligeant les sentiments et les souhaits du partenaire. Dans une île de la Réunion charmeuse, aux habitants attachants, ils vont s’aimer, se déchirer et beaucoup douter. Leur entourage va prendre en mains cette situation indélicate, pour tenter de donner un sens humain à leur étrange aventure.

 

Imprégnée par des musiques émouvantes et sentimentales, cette histoire sera traitée en comédie, en espérant qu’elle soit digne de celles américaines des années 60, tout en traitant un sujet assez grave et d’actualité.

 

16/03/2009

la confession d'un lâche

Même si son travail le contraint à subir tous les inconvénients inhérents à ce métier particulier: disponibilité constante, précarité, aptitude à se faire apprécier le temps de missions de durées variables, forte adaptabilité, Pierre Fernandez a choisi de faire carrière dans le monde télévisuel.

A son grand regret, sa vie professionnelle prend le pas sur sa vie privée, jusqu'au jour où un amour fort et entier entre dans sa vie en la personne de Véronique Pinel, une jeune femme atteinte d'une maladie pernicieuse: l'épilepsie.

Si au départ, Pierre considère leur histoire d'amour comme une simple aventure et si Véronique prend cette rencontre comme l'amour de sa vie, progressivement la situation va s'inverser. Même si la maladie de Véronique et le travail intermittent de Pierre sont des entraves importantes à l'épanouissement de leur amour, celui-ci se développe à travers de nombreux épisodes où espoirs et désespoirs, rires et pleurs, moments tendres et dramatiques se mêlent sans cesse, déséquilibrant l'attitude et la vie des deux amants, jusqu'au drame final.

05/05/2007

NOUVELLES BREVES

Voici un scénario composé de sept histoires courtes qui s'enchaînent par l'intermédiaire des personnages qui se croisent, d'attitudes semblables et de situations identiques. Principalement plongé dans un genre noir, de suspense, de 4ème de dimension et de fantastique au quotidien, le scénario se compose comme suit:.

Cinoche si moche: un cinéphile, perdu entre chimères et réalités, joue au responsable de casting, Attirant dans son antre des comédiennes naïves pour satisfaire ses besoins sexuels, il commet l'irréparable envers une postulante à la gloire réticente et résistante.

Embarquement immédiat: Un hold-up réussi, un départ en avion pour Pointe à Pitre, l'embarquement perturbé par la présence de policiers, que faire ? Fuir ? Mais la valise contenant le butin du casse est déjà dans la soute de l'avion.

Pauvre Blacky : Les blancs et les noirs se battent depuis des générations, sans haine ni passion apparentes. C'est devenu comme un rite, un jeu. Une partie de jeu d'échecs. 

L'assassinat: Cherche complice féminine aux nerfs d'aciers pour commettre le crime parfait et me débarasser d'une compagne envahissante. Avec toi, j'ai réussi à tuer ma... solitude.

La planque: Un casse, une poursuite, une cache, une incarcération et le temps passe, la planque à l'insu des malfrats se transforme. Plus de casse de voitures, mais un ensemble moderne de buildings. De quoi se les mordre.

La fête au village: Un touriste, des villageois, la pleine lune et la célébration de sa fête aux dépens du touriste innocent. Une chasse à l'homme où le comte Zaroff y trouverait un plaisir immense.

L'asséché: un parallèle entre un match de boxe et un épisode sanglant de guerre. Un parallèle entre les planqués et les exploiteurs aux dépens des vrais martyrs.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique